La composition de l'Unité

La composition de l'Unité

La composition de l'Unité

Hervé Blottière

                                                     

           Directeur d'unité                                   

   Hervé Blottière (herve.blottiere@inrae.fr
Coordonnées téléphoniques : 02 53 48 20 05                

                                                  

 

 

 

 

Gwenola Le Dréan

 

 

                      Directrice adjointe 

               Gwenola LE DREAN (gwenola.ledrean@inrae.fr)
                 Coordonnées téléphoniques : 02 53 48 20 09 

 

 

 

   

 

Geneviève Fleury

 

 

 

                Gestionnaire de l'unité

                  Geneviève Fleury (genevieve.fleury@inrae.fr)
                Coordonnées téléphoniques : 02 53 48 20 02 

 

 

 

 

 

 

Les chercheurs et ingénieurs de recherche: 

 

Bertrand Kaeffer

 

Kaeffer Bertrand, est Chargé de recherche comme biologiste cellulaire et moléculaire. Ses travaux portent sur les microARNs comme biomarqueurs de la santé ou de la maladie, ou comme molécules naturelles susceptibles d’être utilisées pour prévenir les maladies de civilisation. 
CV Accueil - Archive ouverte HAL

 

 

 

segain jean pierre

 

Jean-Pierre Segain est directeur de recherche. Il est biologiste, expert en biologie cellulaire et moléculaire et dans la physio-pathologie de la barrière épithéliale colique. Ces travaux actuels portent sur les effets à long terme de la nutrition péri-natale sur barrière épithéliale et les risques de pathologies coliques. D’autre part, avec d’autres collègues chercheurs de l’UMR PhAN, il s’intéresse au rôle du dialogue entre l’intestin et le cerveau dans la régulation de la prise alimentaire et des processus cognitifs.

 

 

Alexandre-Gouabau-Marie-Cecile.jpg

 

Marie-Cécile Alexandre-Gouabau est Ingénieur de Recherche. Son activité est dédiée à la nutrition périnatale et à l’empreinte métabolique dans des modèles expérimentaux et des cohortes humaines en collaboration avec des physiologistes et des néonatologistes, en utilisant la métabolomique à haut débit lait-sang-tissus, pour décrypter les mécanismes impliqués dans les modèles humains (prématurés et diabète gestationnel) et animaux et leur impact sur la progéniture. Elle possède une solide expérience dans le domaine de la programmation métabolique et dans le domaine de la recherche sur le lait et la pédiatrie.
CV Accueil - Archive ouverte HAL

 

 

veronique ferchaud roucher

 

Véronique Ferchaud-Roucher est placentologue et chercheur en nutrition à l’UMR 1280 PhAN Nantes Université-INRAE.Ses activités de recherche se concentrent sur la régulation des transports mère-enfant de nutriments (lipides, acides aminés...) et leur métabolisme placentaire lors de grossesses pathologiques (obésité, retard de croissance fœtale...) et l'impact sur la croissance fœtale et le développement neurologique précoce. Elle travaille avec des cohortes humaines en collaboration avec des obstétriciens et des pédiatres, avec des modèles animaux et des cultures cellulaires, pour mieux comprendre les mécanismes moléculaires impliqués dans les modifications de la fonction du placenta et l'impact sur la santé de la descendance.
https://orcid.org/0000-0001-6809-1488

 

 

boquien clair yves

 

Boquien Clair-Yves est chargé de recherche au sein de l'umr. Ingénieur agronome et biologiste, ses travaux actuels portent sur les effets à moyen terme de la nutrition avec du lait maternel, sur la croissance et le neurodéveloppement du nouveau-né prématuré. Il a initié, il y a une quinzaine d’années, une thématique originale sur le lait maternel, sa composition, l’effet du régime alimentaire de la mère sur cette composition, et également la mesure du flux de lait de la mère à la descendance. Les études sont soit des preuves de concept sur modèle expérimental, soit des études sur cohortes humaines, en y associant les néonatologistes de l’UMR. Ces études ont été étendues depuis, par plusieurs de mes collègues de l’UMR PHAN. Depuis 2015, je suis par ailleurs directeur-adjoint du Centre de Recherches en Nutrition Humaine - Ouest.
CV Accueil - Archive ouverte HAL

 

amarger valerie

 

Amarger Valérie est chargée de recherche en biologie, spécialisée en génétique et génomique moléculaires, structure et expression du génome. Ses travaux portent sur les effets de la nutrition maternelle sur le neurodéveloppement du fœtus. Elle cherche à comprendre les conséquences d'une alimentation carencée ou déséquilibrée sur les mécanismes de régulation de l'expression des gènes, dont les mécanismes épigénétiques, qui contrôlent la différenciation cellulaire pendant la neurogénèse.
CV Accueil - Archive ouverte HAL

 

 

 

lecuyer emelyne

Lécuyer Emelyne, est chargée de recherche. De formation universitaire en nutrition, Emelyne a débuté son expérience de recherche en effectuant un stage sur la caractérisation fonctionnelle du microbiote intestinal de patients en surpoids. Après son doctorat en immunologie mucosale intestinale, elle a rejoint l'INSERM puis l'Institut Pasteur, se concentrant sur la relation entre microbiote, système immunitaire et nutrition, notamment sur les cellules lymphoïdes innées de type 3. Récemment recrutée comme chargée de recherche au sein de l'INRAE, elle travaille sur la mise en évidence des défauts de maturation du système immunitaire intestinal chez les nouveau-nés en lien avec la colonisation microbienne en contexte de pathologie périnatale, tel que le retard de croissance intra-utérin, explorant les conséquences à long terme et développant des stratégies nutritionnelles de restauration.
 Numéro ORCID: 0000-0002-4396-9511

 

catherine michel

 

Michel Catherine est chargée de recherche et spécialisée en microbiologie. Biologiste cellulaire de formation, Catherine MICHEL (CRHC), s’est spécialisée sur l’étude de l’activité fermentaire du microbiote intestinal depuis son doctorat. Elle focalise aujourd’hui les recherches qu’elle dirige sur la contribution des microbiotes associés à l’hôte dans les processus de programmations métaboliques périnatales. Ainsi, elle vise à identifier des populations ou des gènes bactériens d’intérêt en termes de diagnostic ou de thérapeutique en lien avec les maladies non-communicables.
CV Accueil - Archive ouverte HAL

 

 

khadija ouguerram

 

Khadija Ouguerram Professeure à Nantes université de Physiologie et Nutrition, affiliée à l'UMR 1280 PhAN. Elle est Physiologiste avec une expertise dans le métabolisme des lipides et des lipoprotéines, en particulier son étude par des méthodes cinétiques et de modélisation compartimentale en utilisant des isotopes. L'étude de ce métabolisme, qui cible directement le risque cardiovasculaire, est abordé dans le cadre d' une modulation pharmacologique (ex inhibiteurs de synthèse, de transfert ou de l'estérification du  cholestérol, activateurs PRAR) et/ou nutritionnelle (ex Oméga3, Psyllium, antioxydants). Ces études sont réalisées chez le modèle animal (rat, souris, chien et hamster) et chez l'Homme sain ou dyslipidémique. 
khadija ouguerram - Search Results - PubMed (nih.gov)

 

 

vincent paille

Vincent Paille est chargé de recherche, expert renommé dans le domaine des ganglions de la base et du circuit de la récompense, a forgé sa spécialisation en électrophysiologie et patch-clamp au Centre européen de recherche sur le cerveau à Rome et au Collège de France à Paris. Actuellement membre du laboratoire PhAN à Nantes, ses recherches se concentrent sur les implications d'une alimentation périnatale déséquilibrée sur l'axe intestin-nerf vague-cerveau. Récemment, il a enrichi son bagage scientifique au centre Monell de Philadelphie aux USA, au sein de l'équipe de Guillaume de Lartigue, explorant les outils de pointe pour étudier le nerf vague, élargissant ainsi son expertise pour mieux comprendre les interactions complexes entre l’intestin et le cerveau.
CV Accueil - Archive ouverte HAL

 

patricia parnet

Patricia Parnet est directrice de recherche en biologie, spécialisée en neurobiologie et neuroendocrinologie. Après une carrière à Bordeaux au Neurocentre Magendi, spécialisée dans la réponse cytokinergique cérébrale et le comportement de maladie lors d’une infection, elle a rejoint l’UMR PhAN en 2006 pour développer le concept de la DOHAD au sein d’INRAE et du CHU de Nantes. Directrice Adjointe puis directrice de l’UMR PhAN de 2010 à 2022, ses travaux portent sur les effets de l’alimentation maternelle et l’état métabolique maternel sur le neurodéveloppement de l’embryon et du nouveau-né, en particulier sur les structures qui régulent le comportement alimentaire et l’équilibre énergétique. D’autre part, avec d’autres collègues chercheurs de l’UMR PhAN, elle cherche à décrypter le dialogue qui s’installe précocement dans la vie (la période des 1000 premiers jours) entre le microbiote, l’intestin et le cerveau et les conséquences sur le développement et le fonctionnement des structures cérébrales.   CV Accueil - Archive ouverte HAL

 

Odile Tresse

 

Tresse Odile, est chargée de recherche en microbiologie. Elle s'intéresse à la vectorisation du dialogue entre les bactéries et l'hôte durant les 1000 premiers jour de vie. Cela consiste à explorer le continuum production-transport-fonction de molécules bioactives sécrétées par les bactéries. Ses études se focalisent plus particulièrement sur les bactéries intestinales primo-colonisantes et leurs vésicules extracellulaires.                      https://orcid.org/0000-0001-9833-2510.

 

 

 

francisco bolanos jimenez

Bolanos Jimenez Francisco est chargé de recherche. Pharmacien de formation, il a préparé un Master en Pharmacologie au Centre de Recherches et d’Etudes Avancées (CINVESTAV), de Mexico, et un Doctorat en Pharmacologie Moléculaire à Sorbonne Université - Campus Pierre et Marie Curie, au cours duquel il a acquis des solides compétences en neurobiologie moléculaire qu’il a développées par la suite lors des stages postdoctoraux à l’Institut Pasteur de Paris et à l’Institut de Génétique et de Biologie Moléculaire et Cellulaire (IGBMC), de Strasbourg. Ces recherches actuelles visent à identifier les facteurs métaboliques et moléculaires pouvant servir comme vecteurs et/ou biomarqueurs précoces du risque de maladies métaboliques et de troubles mentaux transmis par la mère ou le père obèse à leur progéniture. Il effectue des études cliniques et dans des modèles animaux en utilisant des techniques comportementales, omiques, et de biologie moléculaire et cellulaire.
CV Accueil - Archive ouverte HAL

 

 

dominique darmaun

 

Dominique Darmaun, Professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH) en Nutrition, responsable de l’équipe transversale de nutrition clinique  (2001-2020) au CHU de Nantes, directeur de l’unité PhAN (2006 à 2017), vice-président de la SF-DOHaD (2018-2022) . Actuellement : professeur émérite en nutrition. Champ d’expertise :  nutrition pédiatrique, diabète de l’enfant, nutrition entérale et parentérale, physiologie  du métabolisme protéique et des acides aminés, recherche clinique en nutrition, effets à long terme de la nutrition périnatale.

https://orcid.org/my-orcid?orcid=0000-0002-0366-3227

 

Les ITAs:

 

billard helene

 

Hélène Billard est ingénieure d'études et biologiste en traitement de données.
Elle gère des données issues de projets d'expérimentations animales et cliniques.
Gestion de site web. Elle est également "Référent Données Opérationnel" (RDO).
 Archive ouverte HAL

 

 

 

pierre de coppet

Pierre de Coppet, est ingénieur PhD spécialisé en biologie moléculaire et cellulaire (BMC). Après quelques années de recherche académiques à l’Institut Jacques Monod, et à l’Institut Cochin de Génétique Moléculaire il travaille dans le secteur privé chez SmithKline-Beecham et dirige le département de diagnostic de l'encéphalopathie spongiforme bovine du LEHA. Il rejoint INRAe en 2002 pour monter et animer le pôle BMC de l’unité qu’il coordonne jusqu’à aujourd’hui. Après avoir contribué à de nombreuses recherches sur le stress oxydant, les récepteurs à la mélatonine, la génomique fonctionnelle, il obtient son doctorat sur les effets du butyrate sur la fonction colique en condition inflammatoire. Il s’intéresse maintenant aux effets de la nutrition périnatale sur le métabolisme notamment via l’étude des cellules de l’épithélium intestinal.
CV Accueil - Archive ouverte HAL

 

thomas moyon

 

Thomas Moyon  est ingénieur statisticien. Il est arrivé en 2008 à PhAN. Ses principales missions sont d'évaluer et de mettre en œuvre les méthodes statistiques qui permettent la gestion et l’analyse de données issues des projets de l’Unité. Il analyse, interpréte et présente les résultats des traitements statistiques. Il a notamment contribué à des projets sur des thématiques cliniques, métabolomiques, et lipidomiques de l'Unité.
CV Accueil - Archive ouverte HAL

 

 

isabelle grit

Isabelle Grit est une technicienne polyvalente depuis son arrivée en 2005 dans l'unité. Elle réalise de nombreuses techniques divers et variées afin de répondre aux différentes questions scientifiques comme la réalisation de dissections sur animaux, des dosages de métabolites dans les liquides biologiques et la recherche d'expressions de gènes par RT-PCR. Elle identifie et quantifie les protéines d'intérêt par western-blot ou immunohistochimie.
Depuis quelques années, elle développe également la technique d'immunohistochimie sur organe transparisé par la technique 3DISCO et X-Clarity pour mettre en évidence des volumes, des formes en 3D ou des trajets neuronaux par exemple.
Elle est également la personne relais informatique. 
Archive ouverte HAL

 

 

blandine castellano

Blandine Castellano est technicienne au sein de l'UMR depuis janvier 2012. Elle est entrée à l’INRAE en février 2001 comme zootechnicienne. Aujourd'hui, elle est spécialisée en expérimentation animale et surtout en micro-chirugie. Blandine fait partie du comité d’éthique de la Loire Atlantique et est co-responsable de la structure Bien-Etre Animale de l’animalerie du bâtiment. Elle pratique également en toute autonomie, de la biologie moléculaire, de l'histologie et de l’immuno-histochimie. 
Archive ouverte HAL

 

 

Gandon-Alexis.png

 

Alexis Gandon est arrivé à l’INRAE en 2018 comme Technicien animalier. Il fait parti de la structure Bien Être Animal, pratique de nombreuses techniques expérimentales et comportementales et participe à tous les protocoles d’animaux.

 

 

 

 

Yvan Choiset est technicien en biologie moléculaire, en biochimie, en microbiologie et en analyse structurale. 
 Archive ouverte HAL

 

Agnès David est technicienne, spécialisée en biochimie et chimie analytique. Elle excerse également des techniques de biologie cellulaires et moléculaires ainsi que de l'histologie ou d'immuno-histologie. 

Doctorants et Post-Doc:

 

peter vancamp

Pieter Vancamp est un scientifique passionné par la biologie, la physiologie et la recherche, arrivé en Post-Doc depuis le 1er mars 2023. Il a comme projet, l'étude d'un régime pauvre en protéines pendant la gestation chez les rates et ce qu'il affecte au niveau du développement de l'hypothalamus (la région du cerveau qui contrôle notre poids corporel et notre homéostasie énergétique). L'objectif est de découvrir quand et comment la diète impacte la formation précoce des neurones qui sont en charge de ces paramètres corporels, en utilisant des techniques telles que l'ARN-Seq unicellulaire et l'épitranscriptomique. Les résultats obtenus permettront d'établir un cadre diététique qui pourra aider les gynécologues, les diététiciens et les femmes pendant la grossesse.

 

Hajar Yaakoub

Hajar Yaakoub est  Docteure en Microbiologie - Mycologie de l'Université d'Angers, titulaire d'un Master 2 en Microbiologie Médicale de l'Université Libanaise, elle a développé une expertise étendue en microbiologie, biologie cellulaire et moléculaire, biochimie et immunologie. En tant que Post-doctorante au sein du projet CASSIOPEE, elle s'attache à appliquer ses compétences à l'étude des vésicules extracellulaires issues du microbiote intestinal comme moyen de transport de composés indoliques, notamment dans le contexte du développement cérébral en période néonatale. Le projet vise à caractériser les vésicules extracellulaires produites par les bactéries primocolonisantes de l'intestin, afin de mieux comprendre le rôle de ces vésicules et de leurs contenus en molécules-signal dans les voies de signalisation de l'axe intestin-cerveau. Cette étude novatrice ouvre des perspectives cruciales pour notre compréhension de la symbiose précoce entre le microbiote et l'hôte, avec des implications potentielles en thérapie préventive.

 

Bienvenue-a-Paul-Bobin.jpg

 

Paul bobin a commencé sa thèse en novembre 2021. Sa thèse porte sur "La lactation comme période de reprogrammation du système métabolique et endocrine de la descendance exposée in utéro à l'hyperglycémie maternelle". Il est encadré par Marie-Cécile Alexandre-Gouabau et co-encadré par Gwenola Le Dréan. Il dispose d'une allocation de thèse INRAE (département AlimH)/Région Pays de la Loire pour 3 ans.

 

 

 

Garcia-Santillan-Juan-Antonio.jpg

 

Juan Antonio García Santillán  a commencé sa thèse en janvier 2021. Son projet est orienté vers "L'identification de facteurs métaboliques et moléculaires impliqués dans le transfert du risque de maladie de la mère obèse à sa progéniture". Il utilisera pour ses investigations les échantillons des cohortes EDEN, POSGRAD et promiRNAs. Il est encadré par Francisco Bolanos Jimenez.

 

 

 

maxime naour

 

Maxime Naour est arrivé parmi nous en septembre 2023 pour une thèse de 3 ans. Sa thèse porte sur "L'effet des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) sur la maturation du microbiote intestinal chez le nouveau-né et sur la susceptibilité à  développer des pathologies chroniques ultérieurement". Il est encadré par Hervé Blottière et co-encadré par Catherine Michel et  Samuel Chaffron. Il dispose d'une allocation de thèse INRAE (département AlimH)/Région Pays de la Loire pour 3 ans.

 

 

anais

 

Anaïs Halbert a débuté sa thèse depuis le 1er octobre 2023. Son sujet vise à explorer le rôle postnatal des vésicules extracellulaires de bactéries Gram-positives primocolonisatrices dans la relation symbiotique avec l'hôte. La thèse est dirigée par Odile Tresse et co-dirigée par Hervé Blottière. Anaïs Halbert bénéficie d'un contrat doctoral d'établissement de 3 ans attribué par Nantes Université.

 

 

 

Les Cliniciens:

 

sebastien barbarot

 

Sebastien Barbarot, est un dermatologue et vénérologue au CHU de Nantes. Il a une formation en dermatologie pédiatrique. Depuis 2009, il dirige l’Unité d’Essais Cliniques de Dermatologie Pédiatrique et l’Ecole d’Atopie du CHU de Nantes. Son mentor, le Pr Jean-François Stalder est l’un des pères fondateurs du SCORAD. Ses recherches portent sur les causes, la prévention et le traitement de la dermatite atopique chez l’enfant et l’adulte.

 

 

cyril flamant

 

 

Flamant cyril est chef de service en médecine néonatale.

 

 

 

adam jirka

 

Adam Jirka est hépato-gastro-entérologie, cancérologie digestive et assistance nutritionnelle. Il est spécialisé dans le diagnostic et la prise en charge thérapeutique des maladies de l'appareil digestif.

 

 

 

Roze-Jean-Christophe.jpg

 

Rozé Jean Christophe est pédiatre et chef de Service de Médecine néonatale au Centre Hospitalier Universitaire de Nantes, et Professeur à l'Université de Nantes.

 

 

 

 

Winer-Norbert.png

 

Norbert Winer, est le chef du service de gynécologie, obstétrique et médecine fœtale. Il est l’auteur de plusieurs publications

en collaboration avec des chercheurs de l’unité comme « La citrulline, un nouvel agent en thérapeutique pour le retard de croissance intra-utérin (RCIU) ».

 

 

 

guy letellier

 

Guy Letellier est pédiatre et médecin de médecine physique et de réadaptation. Il est Chef de Service à l'ESEAN-APF, centre de rééducation pédiatrique à Nantes, partenaire du GHT 44. Il fait également de la Recherche clinique, mais aussi translationnelle centrée sur l'enfant et les jeunes en situation de handicap. 

 

 

 

 

alban baruteau

 

Alban Baruteau est le chef du Service médico-chirurgical de cardiologie pédiatrique et le coordinateur du Centre de compétence maladies rares pour les malformations cardiaques congénitales complexes (M3C) au CHU de Nantes. Il coordonne la FHU PreciCare et développe une thématique de recherche autour des déterminants anté- et périnataux des troubles du neurodéveloppement associés aux cardiopathies congénitales.

 

 

 

Anne Frondas-Chauty est pédiatre au service de néonatalogie et réanimation pédiatrique. Elle a travaillé sur plusieurs articles en collaboration avec Dominique Darmaun comme « La vitesse de croissance néonatale des prématurés : changement du score Z de poids par rapport au modèle exponentiel de Patel ».

Kuster Alice est pédiatre dans le service de réanimation pédiatrique. Elle est spécialisée en maladies héréditaires du métabolisme.

Laure Simon Delfosse est clinicienne et a passé sa thèse en 2018 sur "L’impact de la croissance hospitalière des enfants prématurés sur la croissance et le devenir neurologique". Elle a également travaillé sur la composition en protéine du lait de mères de nouveaux-nés prématurés et la croissance et le devenir à 2 ans sur l’étude LACTACOL.

Date de modification : 22 janvier 2024 | Date de création : 12 octobre 2023 | Rédaction : Blandine